Les voeux de Vincent Molenberg, président du CPAS

Publié le samedi 12 janvier 2013

Bonjour à tous, bienvenue à la résidence Reine Fabiola.

Et voilà, c’est déjà presque fini, je ne serais pas resté longtemps et je le regrette.

Je suis arrivé un peu par hasard, sans préparation et sans connaissance professionnelle du domaine social.

J’ai appris énormément à votre contact. Je n’avais pas idée de la richesse de vos différents métiers, ni de la richesse de vos différentes personnalités.

Vous faites un métier formidable. Quelle satisfaction de pouvoir travailler dans le secteur non-marchand, d’être à l’écoute des besoins et de permettre à des personnes précarisées de mener une vie digne. Le CPAS est un outil important et indispensable au service des gens.

Bon, tout n’est pas rose. Vous faites aussi un métier difficile, confronté à la misère et à la violence même parfois. Il faut savoir prendre du recul et faire la part des choses. De plus, le CPAS n’est pas épargné par les dysfonctionnements internes, les tensions entre services ou entre collègues. Au milieu de tout cela, il n’est pas toujours simple de garder sa motivation intacte et de s’impliquer pour améliorer le "système".

J’ai essayé pendant ces 2 années de faire bouger l’institution, de la moderniser, de la faire sortir de ses murs pour qu’elle rayonne sur toute la commune, de dépoussiérer des procédures et des habitudes sans logique. J’ai obtenu des résultats très contrastés. Parfois décevant à cause de l’inertie ou la mauvaise volonté de certains, parfois brillant grâce à l’implication et à la ténacité d’autres. J’ai en effet croisé la route d’homme et de femme responsable, curieux et impliqué dans leur métier. Je les remercie de m’avoir écouté, soutenu et j’espère compris.

Je vais terminer cette petite intervention en répétant mes souhaits de l’année dernière, je souhaite que chacun se sente bien dans ses fonctions, que l’ambiance de travail soit sereine et détendue et que les liens se tissent entre les différents services. Il est important que chacun garde à l’esprit que le CPAS est un service public qui a une mission importante et que son accomplissement doit être l’objectif de tous.

Je vous souhaite à tous une bonne année 2013, ainsi qu’à vos familles et à vos proches. Bon vent