Interpellation parlementaire du député Alain Maron à Charles Picqué concernant l’avenir du site Delta

Repenser Delta pour Auderghem et la Région bruxelloise !

Publié le vendredi 2 mars 2012
JPEG - 11.4 ko

Ce vendredi 2 mars, Alain Maron a interpellé Charles Picqué au Parlement bruxellois concernant l’avenir du site Delta. Le Ministre-Président ayant annoncé dans la presse la probable non venue de la Commission sur ce site, contrairement à ce qui était annoncé jusqu’ici. Pour Ecolo, fortement impliqué dans ce dossier également au niveau local, le fait que la Commission renonce à s’installer sur le site ouvre des opportunités intéressantes pour une urbanisation qui réponde aux besoins actuels et futurs des Bruxellois.

La zone concernée, un terrain de plusieurs hectares propriété de la Société d’acquisition foncière (la SAF, contrôlée par la Région) offre aux yeux d’Ecolo un potentiel intéressant d’urbanisation. Outre l’installation confirmée du nouveau centre hospitalier du CHIREC sur le site, Ecolo appelle de ses voeux un quartier avec une forte mixité de fonctions, comprenant une large proportion de logements, d’espaces verts et équipement collectifs. Concernant les logements, Ecolo y voit une possibilité pour Auderghem d’augmenter son taux de logements publics à finalité sociale, actuellement un des plus bas de la Région, avec moins de 8% du parc locatif, afin de tendre vers l’objectif régional de 15% par commune.

Une autre option pourrait être de réfléchir au déplacement vers Delta du centre commercial « Carrefour » actuellement située au centre de la commune d’Auderghem, entre le Boulevard du Souverain et la station de métro Demey. Combiné à une suppression du viaduc Hermann-Debroux, cela offrirait la possibilité de réfléchir ensuite à une réurbanisation et un remaillage complet du centre d’Auderghem, avec, là aussi, une mixité de fonctions et une diversité de types logements (sociaux, moyens, privés...).

Enfin, Ecolo rappelle que tous les projets doivent viser à rencontrer l’objectif général de réduction de 20% du trafic automobile, conformément au plan Irisnet 2. Lors du réaménagement du site, il faudra dès lors donner la priorité à la connexion aux transports publics (stations de métro Delta et Demey, entre autres), ainsi qu’à la promotion de la mobilité douce. A cet égard, construire de nouveaux tunnels en vue de connecter directement la E411 à Général Jacques, qui auraient pour conséquence non seulement de reporter le trafic vers le centre-ville, mais aussi d’augmenter de façon insoutenable la quantité de ce trafic, est pour nous une mauvaise option.

Alain Maron,député au Parlement régional bruxellois (0486/53.96.05)

Pierre-Yves Herzl,chef de groupe au Conseil communal d’Auderghem.